Image pieuse représentant Notre Dame de Knock

Images de la Sainte Vierge

Vous pouvez commander ces images ici

• L’Immaculée Conception est la conception de la Vierge Marie « sans tache », c’est-à-dire exempte du péché originel. Il s’agit d’un dogme de l’Église catholique qui a été proclamé, le 8 décembre 1854 par le pape Pie IX par la bulle Ineffabilis Deus, mais cette croyance existait déjà chez certains Pères de l’Église au IVe siècle. Elle est souvent confondue par erreur avec la conception virginale de Jésus-Christ, c’est-à-dire le dogme de l’Incarnation, mais elle ne concerne que la conception de Marie elle-même. (plus) J’ai choisi la représentation de Notre Dame de Lourdes.

• Madonna della Neve : la Vierge à l’Enfant de la neige est une représentation de Marie courante dans le Piémont italien.

• Notre Dame de Međugorje : Međugorje ou Medjugorje est une paroisse catholique de la municipalité de Čitluk en Bosnie-Herzégovine. Marie de Nazareth y apparaîtrait à six Croates d’Herzégovine depuis le 24 juin 1981, quotidiennement selon trois des voyant(e)s, portant toujours des messages de paix. Actuellement, le jugement officiel de l’Église catholique concernant ces phénomènes se réfère au non constat de supernaturalitate de la Déclaration de Zadar : « Sur la base des recherches effectuées jusqu’à présent, il n’est pas possible d’affirmer le caractère surnaturel de ces apparitions ou révélations. » Cependant, de nombreux pèlerins de rendent chaque jour sur la montagne de Međugorje. Ce pèlerinage est autorisé par le Vatican depuis le 12 mai 2019.

Maria Knotenlöserin : Marie qui défait les nœuds est le nom donné à une dévotion mariale liée à un tableau baroque du XVIIIe siècle. L’original de ce tableau figure dans l’église Saint-Pierre de Perlach à Augsbourg (Bavière, Allemagne). Le Pape François a été frappé par cette image lorsqu’il étudiait en Allemagne dans les années 80 et en a favorisé la vénération en Argentine d’abord, puis dans le monde entier.

Notre-Dame de Fátima est le nom sous lequel est invoquée la Vierge Marie telle qu’elle serait apparue à trois enfants à Fátima, village du centre du Portugal, à six reprises au cours de l’année 1917. Ces apparitions, dont le message porte sur la prière et les fins dernières, ont d’abord été l’objet de méfiance, aussi bien de la part des autorités civiles que des autorités religieuses. En 1930, la reconnaissance de ces apparitions par l’Église catholique romaine renforce le succès populaire de ce qui devient un grand centre mondial de pèlerinage.

• Situé sur un éperon rocheux au dessus d’Èze (Alpes-Maritimes, France), le sanctuaire de Laghet abrite une statue miraculeuse de la Vierge.

• Construite à Paris par Louis XIII, le Sanctuaire Notre-Dame des Victoires est bien connu pour les nombreuses grâces qui y sont dispensées par la Vierge Marie à tous les pèlerins qui viennent lui rendre visite, notamment pour des réussites personnelles ou des conversions.

• Notre-Dame du Lac Togo est apparue sur une barque en 1940, près de Togoville.

• Notre-Dame de Guadalupe (en espagnol Nuestra Señora de Guadalupe) ou Vierge de Guadalupe (en espagnol Virgen de Guadalupe) est, au Mexique, le nom donné à la Vierge Marie qui serait apparue, selon la tradition, à un indigène du Mexique, Juan Diego, en 1531. La Vierge de Guadalupe est une figure du catholicisme en Amérique latine ; sa fête, le 12 décembre rassemble toutes les nations américaines. À cette occasion, de nombreuses célébrations sont organisées dans le monde entier. La Vierge de Guadalupe porte plusieurs titres : patronne de la ville de Mexico depuis 1737, patronne du Mexique depuis 1895, patronne de l’Amérique latine, patronne de la ville de Ponce à Porto Rico et patronne des étudiants du Pérou depuis 1951. Elle est aussi proclamée « Reine du Mexique » (en 1895) et « Impératrice des Amériques » (en 2000).

Notre-Dame-de-la-Garde (en provençal, Nouestro-Damo de la Gardo), souvent surnommée « la Bonne Mère » (la Boueno Maire en provençal), est une basilique mineure du xixe siècle de l’Église catholique. Emblème de Marseille, dédiée à Notre-Dame de la Garde (protectrice de Marseille avec Saint Victor), elle domine la ville et la mer Méditerranée depuis le sommet de la colline Notre-Dame-de-la-Garde (site classé depuis 1917).

Notre-Dame de Knock : apparition mariale de 1879, en Irlande, qui aurait été accompagnée d’autres apparitions de saint Joseph, de saint Jean, d’anges et de Jésus-Christ (l’Agneau de Dieu). Cette apparition est reconnue comme authentique par l’Église catholique.

Notre-Dame du Perpétuel Secours est une icône « miraculeuse » (Imago Beatae Mariae Virginis miraculis illustris) datant du xive siècle, de type byzantin, dite en russe « Strastnaïa » (de Strast’ : Passion, aux instruments de la Passion). D’origine crétoise d’après la légende, son type iconographique fut attribué à Andréas Ritzos vers 1492.

• Sainte Marie, représentée comme mère du monde pleine de compassion.

• Sainte Famille : Marie, Joseph et Jésus.

• Regina Pacis : d’après la statue de Guido Galli, qui se trouve en la basilique Sainte Marie Majeure (Rome). Elle a été réalisée sur commande du Pape Benoît XV pour rendre grâce à Dieu de la fin de la Première Guerre mondiale.

• La Vierge de Strasbourg est une statue médiévale, en bois, conservée dans la crypte de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.