Tristan Tzara, Sans coup férir

Illustrations réalisées autour des textes du recueil Sans coup férir de Tristan Tzara.

"ne tirez pas sur le pianiste j'ai fait ce que j'ai pu laissez-moi aussi dire la vaste prairie de mes jours de raisins et le vin condamné des années que voici troupeaux d'hommes de zinc embrochés en une seule croyance aux langues pendantes les abords de la peur devant la mer de désastres midi éclate dans l'obscurité de sa force et le rire absurde feint la joie des retours"

« ne tirez pas sur le pianiste
j’ai fait ce que j’ai pu
laissez-moi aussi dire la vaste prairie de mes jours de raisins
et le vin condamné des années que voici
troupeaux d’hommes de zinc embrochés en une seule croyance
aux langues pendantes les abords de la peur
devant la mer de désastres
midi éclate dans l’obscurité de sa force
et le rire absurde feint la joie des retours »

"la dure sécheresse de se porter absent"

« la dure sécheresse de se porter absent »

"ne tirez pas sur le pianiste il n'a pas encore dit tout ce qu'il pense"

« ne tirez pas sur le pianiste il n’a pas encore dit tout ce qu’il pense »