Tristan Tzara, Of our birds

Illustrations created for the texts of Of our birds of Tristan Tzara.

Circus

De nos oiseaux, Cirque "Ce n'est que le commencement mon âme un atelier de fleurs en papier de nouveau je n'ai pas oublié ma mère pourtant le dernier engagement (si favorable) elle me pardonnerait je crois il est tard on trouve dans tous les coins des coups déréglés de tambour si je pouvais chanter seulement toujours le même toujours quelque part cette lumière éblouissante les fourmis la transparence surgissant de la main coupable je partirai la madone en bois sculpté est l'affiche la critique silence opaque coupé par le tic tac inégal c'est mon cœur qui allonge la 5e mesure et la gloire entrevue le rideau de valeurs après la marche finale avec la plus subtile inflexion penses tu aussi à moi quatre chiffres sur le mur avec la dernière inquiétude pourquoi chercher et voilà une sonnerie qui ne cessera jamais."

“This is only the beginning my soul workshop of paper flowers again I have not forgotten my mother yet the last commitment (if positive) I believe she would forgive me it’s late found in every corner shots disorderly drum if I could only sing always the same always somewhere this dazzling light ants transparency arising from the guilty hand I leave carved wooden Madonna is the poster criticism Silence opaque cut by the tic tac uneven it’s my heart that lengthens the 5th measure and glory meeting the curtain of values after the final march with the subtle inflection think you also to me four figures on the wall with the latest concern why look and now a ringtone that will never end. “

Circuit total par la Lune et par la couleur

De nos oiseaux, Circuit total par la Lune et par la couleur "l'œil de fer en or se changera"

‘iron eye will turn to gold”

Around

"ingénieuse cravate nouée dans l'alibi des nuits disparates que la voix gaspille"

“ingenious tie
tied in the alibi
of disparate nights
that the voice wastes”

"and

The death of Guillaume Apollinaire

"nous ne savons rien nous ne savons rien de la douleur la saison amère du froid"

“we know nothing
we know nothing of the pain
the bitter season of coldness”

Dada review

j'ai touché à tout au bien et au mal ah la joie du général

“I touched at everything the good the evil ah the joy of generality”

"voilà pourquoi je mets sur chaque cœur une draperie et sur chaque draperie il y à notre seigneur et sur chaque seigneur il y a mon cœur"

“that’s why I put on every heart a drapery and on every drapery there is our lord and on every lord there is my heart”