Libres ensemble

© Organisation internationale de la Francophonie

Je travaille depuis quelque temps à l’OIF et j’ai eu la joie d’être largement associée à l’initiative « Libres ensemble », lancée officiellement hier par la projection du clip officiel. Dotée d’une plateforme ayant pour but de récolter des vidéos artistiques ou de présentation de projets pour mieux vivre ensemble, et cela dans le monde entier (enfin le monde de la Francophonie, soit 80 pays), la campagne vise aussi à saturer l’espace web (notamment les réseaux sociaux) de messages positifs et tolérants.

Libres ensemble c’est une utopie et des responsabilités. Garder à l’esprit qu’on est toujours l’autre de quelqu’un, qu’on est toujours un être unique construit de plusieurs influences. Ce qui nous permet de créer, d’imaginer, de s’enrichir.

Donc catégoriser, avoir des préjugés, c’est un réflexe mais faut s’en défaire. Il faut être curieux de l’autre en tant qu’individu et porteur de plusieurs cultures. Garder à l’esprit qui l’on est, d’où l’on parle, ne pas se prendre pour un point central du monde ou une vérité universelle. Libres ensemble c’est une éthique.

Et moi, qu’ai-je fait ? Le visuel officiel et tout ce qui va avec (logo, bannières, affiches, supports de comm’…) et une petite contribution visible ici.

Si vous aussi vous refusez le rejet de l’Autre et des différences, si vous voulez un monde de diversité et de dialogue, partagez, exprimez-vous, likez, tweetez, et tout ce que permettent les réseaux sociaux de l’internet du monde comme tous les artistes, sportifs, personnalités et anonymes qui se mobilisent déjà !