Costa Gavras

Je continue ma série des 89 figures de mon enfance. Costa Gavras c’était LE cinéma des grands, quand maman allait au cinéma c’était pour voir un Costa Gavras. Pas beaucoup plus tard, je me souviens d’avoir vu l’Aveu ou Z, je ne sais plus lequel des deux j’ai vu en premier. Mais ce fut une claque esthétique et narrative.